De la naissance de l’amateurat

Qu’est-ce que l’amateurat ? Qu’est-ce qu’un.e amateur.trice ?

 

amateurat, amateur, sciences

Image d’ici.

On entend très souvent parler des amateur.trice.s en sciences. On entend très souvent dire : « ah oui, elle/il est un.e amateur.trice d’astronomie ou de biologie », mais concrètement, qu’entend-t-on par là ? C’est quoi un.e amateur.trice ?

Il existe de nombreuses définitions pour ce terme, ainsi que des sens positifs ou négatifs, c’est donc parfois difficile de s’y retrouver…

Lire la suite de « De la naissance de l’amateurat »

Publicités

Mon expérience Pint of Science 2018

Pint Of Science ou la science dans les bars

 

Pint Of Science, Festival, Communication Scientifique

Ces trois derniers jours : Lundi, Mardi et Mercredi (les 14, 15 et 16 Mai pour ceux qui me liront plus tard), avait lieu le festival de communication scientifique international Pint of Science !

Vous vous rappelez de ce dont il s’agit ? Je vous en avais parlé pour la première fois dans un article en vous présentant une soirée spéciale Pint of Science (PoS pour les intimes) organisée à Bordeaux sur le thème des neurosciences (article à retrouver ici). Puis, je vous en ai reparlé dans un court article d’actualité pour vous rappeler que PoS c’était pour bientôt… (article à retrouver ).

Lire la suite de « Mon expérience Pint of Science 2018 »

Une journée à Cap’Archéo

L’archéologie à destination des jeunes publics

 

Retrouvez cet article sur le nouveau blog La Science En Passant à ce lien !

Cap_Archeo, archéologie, fouilles, Cap_Sciences

Je vous ai parlé plusieurs fois de Cap Sciences, le Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle de Bordeaux. À travers certains de mes articles, je vous ai fait découvrir certaines de leurs expositions ; notamment leur Escape Game : Luminopolis (à retrouver ) ou leur exposition très ludique et innovante, sur le thème du temps, Clock (à retrouver ici).

Cependant, je ne vous avais pas encore parlé de Cap’Archéo, le programme de médiation scientifique sur l’archéologie, porté par Cap sciences et soutenu par l’Inrap,(Institut National de Recherches Archéologiques Préventives), la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), la région Nouvelle Aquitaine, le département de la Gironde, le Rectorat de Bordeaux et la ville de Pessac. Donc, pour ce nouvel article, j’ai envie de vous faire vivre une journée dans cet endroit dédié à la transmission et à la promotion de l’archéologie auprès des plus jeunes.

Lire la suite de « Une journée à Cap’Archéo »

Les festivals Pint of Science 2018

Du 14 au 16 mai, dans de nombreuses villes de France aura lieu le fameux festival Pint of Science

 

Cette idée est née en 2012 à Londres. Au départ, deux chercheurs anglais, les Drs Michael Motskin et Praveen Paul, ont décidé d’ouvrir les portes de leur laboratoire au grand public. Un public qu’ils ont trouvé curieux, intéressé et fasciné. Ils ont donc voulu réitérer l’expérience mais dans un lieu « moins officiel, moins institutionnel », un lieu où les échanges seront plus faciles, où les frontières seront abolies. Alors, pourquoi pas un pub ? Et, en 2013, Pint Of Science (PoS pour les intimes) était né ! L’évènement a regroupé 5 organisateurs et 3000 participants en Angleterre. L’année d’après, Elodie Chabrol, directrice de Pint of Science France, a décidé d’exporter le concept dans 6 pays, dont la France, et en particulier à Bordeaux, où 300 personnes ont participé. En 2017, il y a avait 1000 participants (et 10 000 sur l’ensemble de la France). Est-ce que l’édition 2018 va permettre de battre le record ?

L’édition 2018 aura lieu sur 3 soirs de mai : le lundi 14, le mardi 15 et le mercredi 16, dans 34 villes de France, comme Nantes, Grenoble, Bordeaux, Toulouse et dans plusieurs endroits de la région parisienne.

Différents thèmes ont été proposés, ce qui permet de présenter au public des sujets et des domaines scientifiques variés :

  • Les merveilles de l’esprit (neurosciences, psychologie et psychiatrie)
  • Des atomes aux galaxies (chimie, physique et astrophysique)
  • Notre corps (sciences du vivant)
  • Planète  Terre (sciences de la terre, évolution et zoologie)
  • Star tech (technologie et ordinateurs)
  • De l’Homme aux civilisations (droit, histoire, politique)

Les équipes organisatrices choisissent un thème et proposent plusieurs intervenants pour les trois soirs. Souvent il s’agit d’un.e chercheur.se qui fait une présentation d’environ 20 minutes et qui est également accompagné.e par un.e doctorant.e ou un.e post-doc. Et, pour savoir si vous avez bien écouté, des quiz vous seront également soumis, avec, à la clé, de beaux cadeaux à gagner !

Si vous voulez tout savoir sur ce festival et savoir s’il y a des présentations proposées près de chez vous, vous pouvez consulter le site officiel, ici.

Et pour avoir une idée de à quoi ressemble une soirée PoS, je vous propose de (re)lire mon article dédié à une soirée neurosciences PoS, ici !

Vous pensez assister à une soirée ? Pour ma part, je fais partie de l’organisation à Bordeaux, donc je pourrai vous en parler plus en détails !

De la vulgarisation à la médiation scientifique ?

Doit-on supprimer la vulgarisation scientifique au profit de la médiation scientifique ?

 

Vous pouvez retrouver cet article sur le nouveau blog La Science En Passant à ce lien !

37078542853_5aef9d0454_b

Image de .

Depuis quelques années, l’univers de la communication scientifique est en proie à plusieurs interrogations et questionnements. La façon dont doivent être transmises les connaissances scientifiques notamment est actuellement en débat. Doit-on garder le modèle (historique) de la vulgarisation scientifique ; un modèle descendant et plutôt unidirectionnel, ou doit-on céder à cet engouement des deux dernières décennies pour la médiation, qui prône plus d’échanges ? Et si, finalement, la solution se trouvait plus à l’interface entre les deux ? Doit-on forcément remplacer un moyen de communication par l’autre ?

Lire la suite de « De la vulgarisation à la médiation scientifique ? »

L’utilisation des réseaux sociaux dans la culture scientifique

Du 25 Avril au 20 Juin 2018 la Fête de la Science propose de participer à des débats en direct sur l’utilisation des réseaux sociaux dans la culture scientifique

Comment les réseaux sociaux augmentent-ils les (inter)actions de culture scientifique ? C’est la question (et toutes celles qui en découlent) que la Fête de la Science vous invite à creuser tous les mercredis entre 13h et 14h du 25 Avril au 20 Juin en direct sur sa chaine Youtube. En effet, en partenariat avec Indesciences, la Fête de la Science a mis en place un cycle de formation en ligne, sur les réseaux sociaux, destiné aux acteurs de la culture scientifique, dans la perspective de la réalisation d’une opération nationale lors de la Fête de la Science en Octobre 2018.

Au-delà de simples vidéos « mode d’emploi » sur les bonnes pratiques des réseaux sociaux en culture scientifique, ce cycle de formation est aussi un moyen pour les auditeurs de participer aux réflexions en posant directement, via un tchat ou via Twitter, des questions aux différents intervenants. Une façon originale de rendre cette formation attractive et d’impliquer au mieux les auditeurs.

La première édition de ce cycle a eu lieu hier, mercredi 25 Avril, en présence de Laurent Chicoineau, Directeur du Quai des Savoirs, de Camille Jutant, Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Lyon 2 et de Nicolas Ngo, du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Département de la culture scientifique et des relations avec la société. Le titre de cette intervention était : « Les médias et réseaux sociaux : pour qui ? Pourquoi ? Comment ? ». Plusieurs réflexions ont eu lieu sur les rôles à donner aux réseaux sociaux, notamment au niveau de la participation. Le terme de « participation » suscitant en lui-même plusieurs questions, principalement quant à sa définition.

La dernière demi-heure a par contre été consacrée aux questions des auditeurs. Des questions qui étaient nombreuses et pertinentes, comme par exemple : « les structures de culture scientifique doivent-elles investir Youtoube ? » La réponse est oui ! Mais il faut mettre en place une réelle stratégie culturelle sur les réseaux sociaux et travailler cet espace comme celui du musée ; l’envisager comme un véritable territoire de médiation culturelle.

Je ne vous ai bien sûr donné qu’un (très) petit avant-goût de tout ce qui a été dit, vous pouvez retrouver l’intégralité de ces discussions sur le compte Youtube de la Fête de la Science, ici, ainsi que quelques temps forts sur mon compte Twitter @MorganePetit22 et le programme détaillé des prochaines vidéos, .

 

En espérant que ce court article vous donnera envie de suivre les prochaines vidéos ! Je vous dis à mercredi prochain…

Saurez-vous vous échapper de Luminopolis ?

Luminopolis, un Escape Game scientifique…

 

Retrouvez cet article sur le nouveau blog la Science En Passant à ce lien !

IMG_0856

Cela fait déjà plusieurs articles que je vous parle de « Luminopolis », ce fameux « Escape Game » conçu par le CCSTI de Bordeaux, Cap Sciences et présenté jusqu’au 2 Septembre prochain. Je l’ai cité plusieurs fois comme exemple de dispositifs de médiation scientifique innovants (ici et ), car c’est effectivement original d’utiliser un Escape Game pour transmettre et faire comprendre des connaissances et des concepts scientifiques.

Luminopolis, la cité des lumières, est une ville « savante qui a cristallisé toutes les connaissances sur la lumière », saurez-vous résoudre ses énigmes pour en sortir ?

Lire la suite de « Saurez-vous vous échapper de Luminopolis ? »

La controverse dans les sciences : seulement une histoire de scientifiques ?

Pourquoi les controverses existent-elles ? Pourrait-on s’en passer ?

 

Retrouvez cet article sur le nouveau blog La Science En Passant à ce lien !

IMG_0260

Traban, Estonie, Août 2017.

Depuis toujours, nous, humain.e.s, cherchons à comprendre et à agir sur le monde qui nous entoure. Les sciences et techniques nous ont permis (et nous permettent toujours) d’obtenir ces connaissances et cette recherche de maîtrise de notre univers. Par contre, elles conditionnent nos modes de pensées et nos conceptions du monde et sont souvent utilisées par les puissances (gouvernements notamment) pour justifier l’organisation de la société. Il y a donc une intrication permanente entre les sciences, les techniques et la société, d’où une fabrication conjointe des savoirs et de l’organisation sociale.

Les sciences et les techniques constituent également le socle commun du progrès et de l’innovation. Elles représentent des instances d’autorité qui se retrouvent au cœur de l’expertise et donc de la prise de décision et qui, aujourd’hui, sont omniprésentes dans notre société.

Lire la suite de « La controverse dans les sciences : seulement une histoire de scientifiques ? »

À la découverte de la biodiversité en ville

Du 14 Avril au 4 Mai venez découvrir l’exposition Biodivercitez à Beauvais

 

Est-ce que vous avez une idée de toute la biodiversité qui peut se cacher dans nos villes ? Non ? Alors il est temps que vous partiez à sa découverte ! Vous allez pouvoir découvrir les petites (ou grosses) bêtes et les plantes qui s’y cachent et tous les services qu’ils peuvent nous rendre ! Par exemple, connaissez-vous les « oursons d’eau » qui vivent entre les interstices des pavés ? Ou encore les crustacés qui peuplent nos jardins ?

Cette exposition, produite par l’Exploradôme, propose une approche ludique et interactive qui invite à changer de regard sur le vivant en ville et à appréhender les enjeux majeurs de la biodiversité. Vous pourrez retrouver notamment 8 modules thématiques proposant chacun des activités et des manipulations :

  • Interdépendance des espèces.
  • Diversité des milieux en ville.
  • Services écologiques.
  • Pollinisateurs.
  • Trames vertes.
  • Observation du vivant.
  • Potager.
  • Palissade.

Pour les amoureux d’art, il y a également une exposition photographique : « Du gris au vert » de Julien Vincent qui est programmée. Des ateliers de découverte du « street art » végétal ou de l’architecture, entre autres, seront aussi proposés par l’espace d’animation H20 Beauvais.

L’exposition souhaite immerger ses visiteurs le plus possible car la scénographie de l’exposition recrée l’ambiance d’une ville avec des routes et des immeubles où l’aspect minéral de la ville côtoie la diversité du vivant dans une profusion de couleurs.

Pour en savoir plus, notamment sur les détails logistiques, le site officiel est ici.

 

Vous êtes intéressés pour découvrir cette exposition ? Est-ce un thème d’intérêt selon vous ?

Trois musées, une exposition : l’Île de Pâques

Le 30 Juin prochain une exposition sur l’Île de Pâques va s’ouvrir dans 3 musées en Occitanie

 

L’Île de Pâques, cette île pleine de mystères, perdue dans l’immensité du Pacifique, sera mise à l’honneur en Occitanie cet été ! En effet, le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse, le musée Fenaille de Rodez et le musée Champollion de Figeac vous proposent de mieux découvrir ce morceau de terre de 165 km2, l’une des dernières terres colonisées par les humains.

L’île fascine… notamment par sa situation géographique, mais aussi par ces étranges et majestueuses statues qui ne cessent pas de susciter des fantasmes et des mythes… De plus, l’Île de Pâques est aussi un territoire vivant avec une faune et une flore particulières qui commencent à livrer quelques uns de leurs secrets grâce aux avancées de la science.

L’originalité de cette exposition n’est pas seulement le sujet, l’Île de Pâques, mais aussi la complémentarité offerte par les 3 musées. En effet, l’association de ces trois institutions vous permettra de découvrir un ensemble rare et unique d’objets qui vous dévoileront les multiples facettes de cette île. Différents thèmes vous seront ainsi proposés :

  • l’univers fascinant des représentations sculptées à Rodez ;
  • l’écriture énigmatique Rongorongo et des récits d’explorateurs à Figeac ;
  • l’histoire ancienne et contemporaine de l’île à Toulouse.

Tout un programme qui promet des découvertes enrichissantes et passionnantes…

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver le programme officiel ici !

 

Une exposition qui devrait très bien se prêter à un bel article… Vous pensez aller la voir ?