Les sciences dans Tintin

Les albums de Tintin peuvent-ils être considérés comme des « passeurs de sciences » ?

 

Tintin, sciences, communication scientifique, culture populaire

© Tom Hilton

Êtes-vous « tininophile » ? En tout cas, vous avez certainement déjà entendu parler de ce jeune reporter belge à la houppette, accompagné de son fidèle ami à quatre pattes, Milou ? Créé en 1929 par l’auteur belge Hergé (George Rémi de son vrai nom), il reste, 80 ans après, aussi connu et apprécié. Je pense ne pas trop m’avancer quand j’écris que Les Aventures de Tintin reste une œuvre intemporelle… D’ailleurs, d’après le site officiel, 1 famille française sur 2 posséderait au moins un album des Aventures de Tintin. C’est effectivement mon cas, et vous ? Mon album préféré restant certainement Le Temple du Soleil...

Hergé (1907-1983) a connu une période très riche en avancées, découvertes et progrès scientifiques. Il aura peut-être été bercé par le caractère « sauveur », prometteur et améliorateur de la société que revêtait la science à cette époque-là, caractère souvent bien relayé par l’écrivain Jules Verne. Toujours est-il que quasiment tous les albums de Tintin laissent une place, plus ou moins importante, aux sciences…

Lire la suite de « Les sciences dans Tintin »

Publicités

Les sciences et la culture populaire

Ou comment absorber des connaissances sans s’en rendre compte

 

Culture populaire, pop culture, STS, sciences

©Pxhere

La transmission, la diffusion et la communication autour des sciences sont un enjeu majeur depuis plusieurs années, en particulier depuis les années ’80 lorsque François Mitterrand a cherché à « remettre les sciences en culture » et où la vulgarisation scientifique est devenue une mission officielle des chercheur.se.s.

Il y a globalement deux façons de diffuser et de transmettre les sciences : la vulgarisation scientifique ; une communication unilatérale où l’on diffuse un savoir depuis « un sachant » vers un « non sachant » et la médiation scientifique ; une communication bilatérale avec des discussions et des échanges entre des publics et des médiateur.trice.s.

Nous avons déjà discuté de ces deux points dans cet article. Aujourd’hui on va plutôt s’intéresser à un outil de communication utilisé par la communication scientifique : la « culture populaire ».

Lire la suite de « Les sciences et la culture populaire »

Arbalet : une association de médiation scientifique ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’association Arbalet ?

 

Retrouvez cet article sur le nouveau blog La Science En Passant à ce lien !

Arbalet Pixel PixelArt

Cette association promeut le Pixel Art. Une forme artistique qui désigne une composition numérique qui utilise une définition d’écran basse et un nombre de couleurs limité avec des formes géométriques, plutôt carrées. Avec le Pixel Art, Arbalet créé donc des œuvres d’art, mais pas seulement. C’est aussi un vecteur de médiation scientifique afin de se familiariser avec la programmation numérique et informatique. En effet, cette dernière est souvent source de craintes et de méconnaissances chez le grand public. Grâce à l’art, à la création d’œuvres esthétiques et créatives, Arbalet cherche à dépasser ces préjugés et à réconcilier le grand public avec la programmation.

Lire la suite de « Arbalet : une association de médiation scientifique ? »