[Vendredi Lecture] : Dans la Combi de Thomas Pesquet

« Et ici vous avez le retour vidéo pour voir si [votre anus est] bien aligné »

 

Dans_la_combi_de_thomas_pesquet, BD, Marion_montaigne, Vulgarisation_Scientifique

Non, ce ne sera pas une histoire de fesses aujourd’hui, mais bien une chronique sur la bande dessinée racontant l’entraînement d’astronaute de Thomas Pesquet et sa vie dans l’espace.

Cette bande dessinée, écrite par Marion Montaigne et publiée en 2017 aux éditions Dargaud, est née d’une rencontre entre l’auteure (déjà bien connue sur son blog Tu Mourras Moins Bête) et l’astronaute. Thomas Pesquet. Il suivait déjà assidûment le blog de Marion Montaigne (aka Prof Moustache), quant à Prof Moustache, elle s’intéressait déjà au sujet de l’exploration spatiale. Les deux ont donc décidé de travailler ensemble pour démystifier la figure de l’astronaute et présenter ce métier qui en fait rêver plus d’un.e. Et l’objectif a été largement atteint !

 

Prof Moustache et la démystification des sciences

Marion Montaigne, on la connaît bien, elle aime expliquer, vulgariser et surtout démystifier, voire désenchanter (sans aspect négatif) les sciences. Et, elle le fait avec beaucoup d’humour, mais aussi avec beaucoup de pédagogie. Un mélange détonnant qui marche plutôt bien !

Elle s’attaque à tous types de sciences, l’exploration spatiale et la vie des astronautes ne font donc pas exception, surtout que ce sont deux choses qui font communément rêver les publics… Donc deux sujets intéressants à démystifier ! Deux sujets intéressants pour étudier les préjugés des publics…

Pourtant, quand elle lève le voile sur certaines connaissances scientifiques et qu’elle révèle certains mystères, elle ne dénigre absolument pas le travail des scientifiques ! Elle montre juste, avec objectivité, la réalité et les sciences « en train de se faire ». Une très bonne façon pour que les publics puissent se rendre compte de ce qu’il se passe dans les laboratoires…

Pour la vie des astronautes, ce sera pareil ! Sans rabaisser les capacités et les missions exceptionnelles de ces hommes et de ces femmes de l’espace, elle montre leurs réalités : leur préparation, leurs difficultés, leurs visions des choses, leurs travaux… Car finalement, ce sont des être humains (exceptionnels) comme les autres…

L’histoire d’un astronaute français : Thomas Pesquet

La bande dessinée peut se découper en quatre parties :

  • La sélection de Thomas Pesquet pour devenir astronaute ;
  • L’entraînement de Thomas Pasquet ;
  • La vie de Thomas Pesquet dans l’espace ;
  • Le retour de Thomas Pesquet sur Terre.

Thomas Pesquet est sélectionné pour devenir astronaute

L’histoire est écrite à la première personne, un bon choix, car on peut beaucoup plus facilement s’identifier au personnage, comprendre sa façon de pensée, vivre ses expériences… Bref, on rentre bien dans l’histoire !

Dans_la_combi_de_thomas_pesquet, BD, Marion_montaigne, Vulgarisation_Scientifique

Sans jeter des fleurs à Thomas Pesquet, l’auteure montre quand même qu’il a un parcours d’exception : classe prépa’, ingénieur, pilote de ligne… Le jeune futur astronaute était un sacré bosseur qui, apparemment n’a pas négligé ces efforts. C’est une bonne approche ! Marion Montaigne est objective, certes elle montre le parcours réalisé par Thomas Pesquet, mais elle montre bien qu’il n’est pas arrivé là par hasard et qu’il a dû faire des sacrifices, énormément bosser… et qu’il avait des capacités que tout le monde n’a pas forcément. Chose qui a été démontrée, puisque sur les 8413 candidatures envoyées pour devenir astronaute, Thomas Pesquet a fait parti des 6 sélectionné.e.s…

Cette partie est aussi très drôle car on y découvre les questions parfois bizarres et tordues auxquelles ont été soumis les candidats, notamment pour les tests psychologiques. D’ailleurs, vous préférez « démembrer votre mère » ou « décapiter votre père » ?

IMG_1391

L’entraînement d’astronaute de Thomas Pesquet

Voilà, on sait que Thomas Pesquet sera le prochain astronaute français ! Mais, finalement, les tests qu’il venait de passer, c’était du gâteau à côté de ce qui l’attend… Forcément, les apprentis astronautes, lorsqu’ils arrivent à l’entraînement, ont une vision très… édulcorée de ce qu’ils vont apprendre : sauter en parachute, combattre les méchants (aliens ?), faire des pompes en combinaison… Bon, ce sera beaucoup plus passionnant ! Et hop ! Retour sur les bancs de l’école à bachoter afin de connaître la station spatiale jusqu’au dernier boulon. Et on découvre avec amusement que Thomas Pesquet était le bon élève un peu lèche-bottes…

La Station Spatiale Internationale (ISS) est, comme son nom l’indique, internationale ! Cela veut dire que plusieurs  pays ont participé à sa création, donc on a des vis japonaises et françaises, mais des boulons russes… Tout ceci fait que les apprentis astronautes doivent aller dans les différents pays pour connaître toutes les ficelles du métier, autant dire qu’ils peuvent accumuler les miles…

Petite pensée très affective pour l’apprentissage de l’utilisation des toilettes par les astronautes, d’où ma petite citation de fesses du début !

Lorsque vous arrivez à cette partie, rappelez-vous de revoir vos acquis sur Youri Gagarine, héros russe, camarade vaillant et, il faut le reconnaître, premier homme a être allé dans l’espace ! « On ne rigole pas avec Gagarine, ici, ni avec Lénine, compris ? ».

Dans_la_combi_de_thomas_pesquet, BD, Marion_montaigne, Vulgarisation_Scientifique

Thomas Pesquet part dans l’espace

Après ans 5 ans de préparation, c’est le grand jour ! Thomas Pesquet est enfin appelé pour sa première mission à bord de l’ISS. Le jour de gloire est arrivé ! Il sera accompagné de l’américaine Peggy Whitson et du russe Oleg Novitski. Mais, attention ! Ce n’est pas parce que vous êtes (enfin) appelé.e.s que l’entraînement est terminé, bien au contraire ! C’est parti pour les exercices de survie dans des piscines ou dans des forêts enneigées et pour les exercices de communication ! Et là, il faut se prêter au jeu des questions du public :  « pour aller aux WC comment ça se passe dans l’espace ? » ou « Y s’passe quoi si tu meurs ? » (les enfants sont formidables)…

Dans_la_combi_de_thomas_pesquet, BD, Marion_montaigne, Vulgarisation_Scientifique

Une fois arrivé dans l’ISS, Thomas Pesquet va devoir s’habituer à sa nouvelle vie en apesanteur : exercices physiques, repas, sommeil et travaux de recherche ! Et puis bien sûr, les sorties dans l’espace ! 

Thomas Pesquet revient sur Terre

Le retour à la (dure) réalité, dans tous les sens du terme, parce que notre astronaute doit retrouver ses habitudes avec la gravité et, finalement, cela pèse lourd (oui, peser : le poids de la gravité !). Donc forcément, quand on lance son T-Shirt pour l’enlever, ben il vous revient rapidement dans la tronche et, oh joie ! Plus besoin d’avaler le dentifrice après s’être brossé les dents !

Dans_la_combi_de_thomas_pesquet, BD, Marion_montaigne, Vulgarisation_Scientifique

Par contre, il faut suivre toute une batterie de tests pour vérifier que le retour sur Terre se fait dans de bonnes conditions et puis, le retour aussi de l’attente, pour la prochaine mission !

Un bel exercice de vulgarisation scientifique

« Dans la Combi de Thomas Pesquet«  n’est pas seulement une présentation du métier et de la vie des astronautes, c’est aussi un bel exemple de vulgarisation scientifique. Marion Montaigne prend le temps d’être pédagogue, d’expliquer certains phénomènes complexes et concepts scientifiques. On peut notamment citer l’explication du fonctionnement de la capsule spatiale Soyouz lors de son envoi dans l’espace, à l’aide d’un… poivrier ! (Peugeot quand même le poivrier). Le défi est relevé, on a bien compris le fonctionnement, par contre, le poivrier ne survivra pas à la démonstration…

IMG_1392

Je reviendrai aussi sur l’utilisation des toilettes par les astronautes (oui, il faut bien un fil conducteur !). Vous pourrez déjà vérifier si le trou de vos toilettes fait bien 21 cm de diamètre (sauf celui de Kim Kardashian apparemment…). Maintenant, vous enlevez 10 cm et vous vous imaginez dans un manège qui balance, bon courage pour viser !

J’ai bien aimé aussi que Prof Moustache réponde à cette fameuse question : « mais pourquoi diable les russes vont au fin fond du Kazakhstan pour décoller ? ». Et, c’est là qu’on apprend le rôle de l’équateur : plus on en est proche, plus la force centrifuge est importante. Et pour connaître, le lien entre force centrifuge et lancement des fusées, je vous laisse lire la BD !

IMG_1393

Conclusion (Ce qu’il faut retenir)

Vous ne savez plus quoi lire, alors n’hésitez plus et lancez-vous dans cette petite pépite ! Même si la vie spatiale n’est pas forcément votre dada, l’humour de l’auteure, l’humanité de Thomas Pesquet et son côté très sympathique font que l’on accroche et que l’on a vraiment envie d’en savoir plus !

En plus, l’aspect vulgarisation scientifique est bien présent, ce qui fait, qu’au détour des pages, on prend du plaisir, et en plus, on apprend ! Donc, pour conclure, je vous dirai juste que c’est un très bel exemple de l’utilisation de la culture populaire pour la transmission de connaissances (sujet que j’avais bien développé dans cet article).

 

Vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

3 commentaires sur « [Vendredi Lecture] : Dans la Combi de Thomas Pesquet »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s