La vulgarisation scientifique et ses préjugés

Saviez-vous certains scientifiques ont de nombreuses idées bien arrêtées sur la vulgarisation scientifique ?

 

file-20171215-17878-aqwdvs

Le 19 Décembre dernier, dans The Conversation, un article, écrit par Julien Bobroff a permis de mettre en évidence 10 fausses idées que se font les scientifiques de la vulgarisation.

Bien que je ne sois dans le monde de la médiation scientifique que depuis quelques mois, des préjugés sur la vulgarisation scientifique, j’en ai entendu beaucoup, comme vous j’imagine ? « La vulgarisation scientifique ce n’est pas de la science », « les chercheurs n’ont pas à faire de la vulgarisation », « la vulgarisation scientifique déforme, voire nuit aux connaissances scientifiques »… et la liste est très longue !


Julien Bobroff a décidé d’en traiter 10 plus particulièrement :

  • Le public s’intéresse de moins en moins aux sciences.
  • Les jeunes ne veulent plus aller vers les carrières scientifiques.
  • La vulgarisation c’est d’abord savoir bien expliquer.
  • Dans un débat grand public, il suffit de montrer les preuves scientifiques pour convaincre.
  • Certains sujets sont trop compliqués pour être vulgarisés.
  • Il faut privilégier les sujets avec des applications concrètes.
  • Certains sujets seront toujours plus vendeurs parce qu’ils font rêver.
  • Pas besoin que les chercheurs vulgarisent, laissons cela aux professionnels.
  • Vulgariser prend trop de temps.
  • La vulgarisation nuit à la carrière des chercheurs.

Point par point, l’auteur s’attache à démonter ces fausses idées sur la vulgarisation scientifique. Par exemple, ce n’est pas vrai que le public s’intéresse moins aux sciences, bien au contraire ! En revanche, il pourrait effectivement y avoir un problème d’éducation… Surtout au niveau scolaire. Il faudrait peut-être revoir la façon dont sont enseignées les sciences (en particulier la physique…).

De plus, le public n’a pas forcément besoin d’explications ultra rigoureuses, mais plutôt des sujets qui font rêver, des sujets finalement bien loin de leur quotidien mais qui creusent les secrets de l’univers ! Des sujets qui sont mis en valeur avec des présentations vivantes et colorées, avec des présentateurs passionnants… Et retenir une chose très importante, il n’y a finalement pas de sujets trop compliqués pour être vulgarisés, cela dépend de la façon dont ils sont amenés…

Pour en savoir plus, l’article est disponible à ce lien !

 

Avez-vous déjà entendu des préjugés sur la vulgarisation scientifique ? Êtes-vous d’accord avec l’argumentaire de Julien Bobroff ? Que pensez-vous de ces fausses idées sur la vulgarisation scientifique ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s